Avertissements : la FDA et les paquets de cigarettes

La Federal Drug Association (FDA) a publié les nouvelles directives applicables aux paquets de cigarettes et également à la publicité pour le tabac.

C’est assez détaillé :

New labeling of cigarettes packages in the US

Les industriels doivent mentionner sur leurs emballages et dans leurs publicités, tour à tour, un des neufs avertissements définis par la FDA :

Avertissements - Dangers paquets cigarettes

Le dernier avertissement est vraiment digne d’intérêt.

« WARNING: Quitting smoking now greatly reduces serious risks to your health. »

Donc, si on a bien compris, on dit « AVERTISSEMENT : si vous arrêtez maintenant de fumer, vous réduisez les risques sérieux sur votre santé. »

Arrêter de fumer est bon pour la santé, rien à dire là-dessus.

Dangers de la Gitane...

Par contre, où est le danger ? Sachant qu’un « WARNING », selon les normes en vigueur (ANSI Z.535  ou autres ISO) est destiné à avertir d’un DANGER PHYSIQUE, on se demande où est le danger physique lorsque l’on arrête de fumer…

On dirait, si l’on était un peu mauvaise langue,  qu’à force d’ajouter des avertissements à tout bout de champ dans les documentations, on ne sait plus rédiger un avertissement ni réfléchir à son sens… Le chien qui se mord la queue, somme toute.

 

 

2 commentaires sur “Avertissements : la FDA et les paquets de cigarettes

  1. Bonjour, je viens vers vous car je vois que sur ce site internet, les informations relatives aux rédacteurs techniques sont claires et intéressantes. Cependant, j’aimerais savoir si il était possible d’obtenir de votre part des informations relatives à des normes de rédaction et/ou de validation de textes techniques (ex: protocoles, consignes) comme vous avez pu citer (ISO ou encore ANSI Z.535). De plus, je voulais savoir quels étaient les logiciels (professionnels) d’aide à la rédaction que vous connaissiez. Et enfin, si ce n’est pas trop vous demander bien-sûr, avez vous des exemples concrets d’erreurs de compréhension, d’application ou d’interprétation (plus ou moins graves) provoquées par une mauvaise rédaction de texte.
    Bien cordialement.

  2. Bonjour,

    Outils de rédaction : trop nombreux sont les « inventeurs » de solutions d’aide à la rédaction. Vous y trouvez de tout. Chacun, dans son coin, développe quelque chose, sans regarder autour de soi, sans prendre la mesure de ce qui existe deja. Resultat : on passe son temps à réinventer l’eau chaude, jeter de l’argent par les fenêtres et produire de la documentation inutilisable.

    En gros, vous avez des normes ou des standards selon certains types d’industries :
    – Recommandations pour les machines (EU Machine recommendations), publiées par la Commission européenne. En libre accès et en plusieurs langues. Cela ne vous aide pas à rédiger, mais ca recommende ce que doit contenir une documentation technique pour cette industrie.
    Pour un apercu de la « Directive Machine », voyez la video de M. Ian Fraser, responsable de la Directive aupres de la Commission : http://www.youtube.com/watch?v=FKwrs-Xh8mY&feature=related
    – Norme ASD liée à l’aéronautique et l’anglais simplifié. Incontournable si vous travaillez dans le secteur de l’aviation ou militaire. Il s’agit surtout de la _terminologie_ à employer.
    – Pour tout ce qui releve du logiciel, vous avez la norme ISO 26514 qui est un solide recapitulatif des regles de la bonne redaction technique
    – Autres guides à suivre : les « Style Guides » (guides redactionnels) d’IBM, Apple, SUN (voir « Read me First ») ou, disponible en ligne, le guide GNOME.

    Toute autre methode coûteuse ne vous servira à rien en redaction technique. Le meilleur outil : vos cellules grises !
    Evidemment, une formation n’est pas superflue… ou alors voulez-vous considerer le metier de redacteur technique comme exempt de formation ? Savez-vous que pour devenir tout simplement crêpier, il faut une formation ? Vous ne pouvez étaler la pâte à crêpes et vendre le produit de votre activité sans formation… mais rédacteur technique oui !

Laisser un commentaire