Documentation structurée et DITA… comment faire ?

Vous voulez structurer (enfin) votre documentation et ne savez pas vraiment comment vous y prendre ?

Peut-être souhaitez-vous confier votre projet à un « vendor » (fournisseur de solutions logicielles pour la documentation technique) ?

C’est tentant…

Et si vous pensiez DITA ? Voici ce que  notre collègue Pertin préconise :

Vous avez 3 options :

Trier vos topics DITA
  • Using DITA
  •     Using Structured FrameMaker
  •     Using a Mix of Templates and Style Sheets

“DITA has significant advantages over the other two approaches because it’s vendor- and -tool-independent, unlike Structured FrameMaker, and it programmatically enforces document structure, unlike the templates-and-style-sheets approach” (p. 41).

Alors, on adopte DITA (qui est un standard et, de surcroît, « open source » !) ou l’on se cantone à un logiciel ?

Coûteuse documentation

Si vous souhaitez, dans un avenir plus ou moins proche, dépenser de coquettes sommes en CONVERSION de documentation existante vers un autre format -n’hésitez pas à en parler à votre directeur financier préféré, il saura apprécier..-  alors optez pour la solution « logiciels » !

Coûteuse documentation ?

Si vous préférez vous informer de manière exhaustive sur les solutions adaptées à vos besoins, faites donc un saut à la conférence DITA Europe, ces 7 et 8 novembre, à Prague. On y parlera documentation structurée, implémentation DITA, coûts et économies rendues possible par une bonne structuration (et ré-utilisation) de la documentation, etc.

Laisser un commentaire