La documentation qui cloue au sol mille millions de dollars US !…

On dit toujours que la documentation technique ne sert à rien et que personne ne la lit.

C’est probablement vrai.

Manque de chance, celle de l’avion de combat F-35, elle a été lue.
Et c’est là d’où vient le problème.

Le F-35 : bel oiseau…

A cause d’une procédure erronée, les petits joujous de F-35 sont cloués au sol avec leur programme d’essais interrompu.

Le rapport indique bien la cause

« improperly drafted packing procedures. »

En effet, les parachutes fixés aux sièges éjectables étaient montés à l’envers.
Différence d’angle de montage : 180 ° . C’est embêtant si le parachute qui s’ouvre lorsque le pilote est éjecté  se déploie à l’envers… embêtant
pour le pilote, surtout.

La presse s’est bien entendu fait l’écho de cette méga-bavure :  A one trillion dollar plane grounded by « improperly drafted packing procedures. » (…A trillion is a million million dollars).

Siège éjectable avec parachute

 

Mais comment est-ce possible ?  Et bien, disons que l’équipe de documentation était certainement composée d’experts émérites, ayant un long passé de techniciens, voire d’ingénieurs et probablement anciens militaires. Eux seuls ont le droit de travailler sur la documentation de tels produits high tech, coûteux et à ne pas mettre dans toutes les mains.

 

 

D’ailleurs, ce serait de très mauvais goût d’ajouter, dans l’équipe, un véritable rédacteur technique féru d’utilisabilité, adepte d’une ergonomie prouvée et passant une grande partie de son temps à faire des tests de sa doc !

M’est avis que l’équipe de documentation à l’origine de ce pataquès est composée d’English native speakers et que, donc, les problèmes de compréhension entre Britanniques et Nord-américains ne doivent pas exister.

Et puis l’entreprise fabriquant ces sièges est irréprochable.

 

Pilote F-35… No comment

Elle propose egalement ces sièges à Eurofighter. Il s’agit de sièges éjectables. M’est avis qu’avec cette histoire, il n’y aura pas que le pilote qui se trouvera sur un siège éjectable. L’équipe de doc peut commencer à chercher un job de soigneurs de lions dans la savane…
Bien entendu, Martin-baker est également en France pour fournir les sièges du Rafale.

Le préjudice financier et en image de marque est énorme. Clouer au sol pendant 10 jours des avions de combat va chercher dans les millions. Tout cela parce qu’un rédacteur distrait… forcémment distrait (qui a dit « imbu de sa personne » ? …Au piquet !) n’a pas commencé sa procédure par

« 1. Placez le siège tête en bas… »

Il a certainement démarré par

« 1. Fixer les vis 12 et 13 sur le dos du siège »

Ben oui, mon grand, mais dans quel sens ?

Qu’en conclure ? Peut-être qu’il faut alerter les responsables projet sur l’importance de la documentation et sur la nécessité d’inclure de véritables professionnels dans leurs équipes.

Enfin, c’est peut-être le moment de postuler chez Martin-Baker en leur proposant des services de rédaction technique dignes de ce nom, non ?

 

 

 

3 commentaires sur “La documentation qui cloue au sol mille millions de dollars US !…

  1. Merci pour cet article.
    Il me fait penser au texte sur la sonde de la NASA que nous avons traduit sur les bancs de l’ESIT ; t’en souviens-tu ? Il s’agissait de Mars Climate Orbiter, qui s’est écrasée sur le sol de Mars à cause d’une erreur d’unités. Voici ce qu’en dit http://www.nirgal.net/mco_end.html : « Les ingénieurs de Lockheed Martin Astronautics (Denver dans le Colorado), la firme qui a conçu et fabriqué la sonde martienne, avaient apparemment gardé la mauvaise habitude de travailler avec les unités du système anglo-saxon. De leur côté, les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory (Pasadena en Californie) travaillaient depuis des années dans le système métrique, reconnu au niveau international comme étant le système de référence. »

  2. Excellent rappel. On s’empresse de bien cacher les grosses bourdes sous le tapis, mais, effectivement, les bévues se retrouvent également dans le monde de la documentation.

  3. Ping :read more

Laisser un commentaire