Communication visuelle : Patrick Hofmann, orateur DOCUMATION, Paris, 23 mars

La communication technique n’existe-elle que sous forme textuelle ?

Patrick Hofmann, expert international reconnu, vient en France pour en parler, le 22 mars au salon DOCUMATION (Paris La Défense).

 

Manuel sans paroles… le tout-en-images est-il possible ?

Cet expert canadien a, dès 1993, mis au point un manuel d’installation d’une

Presentation graphique P. Hofmann

imprimante sans un seul mot d’instructions. Tout le processus est expliqué par des illustrations (et vraiment bien mieux qu’IKEA) !

Pour se faire une idée des compétences de P. Hofmann, on peut se référer au portrait dressé par l’association britannique de communication technique (ISTC) lors du dernier passage de l’orateur en Europe.

L’aspect pris en compte n’est pas uniquement l’esthétique, mais bien le pouvoir de communication d’une bonne illustration.

Un dessin vaut mieux qu’un long discours ?

Oui quand l’illustration permet de clarifier sans ambiguité un point d’une procédure. Dans une étude pour le fournisseur canadien de services téléphoniques Sprint, P. Hofmann s’est attaché à faciliter la compréhension du système de téléphonie longue distance par des utilisateurs étrangers. Pour toucher le maximum de migrants, l’entreprise aurait dû faire traduire sa documentation en de nombreuses langues. Après une étude d’utilisabilité, seules quelques illustrations se sont avérées nécessaires…

Non lorsque l’on parle localisation et internationalisation.

C’est ce qui ressort de l’interview accordée à Jared Spool et disponible au format audio et en retranscription :

« The same image or the same visual doesn’t mean the same thing across the  entire planet. One perfect example are the entire use of red and green to denote, in your stock listings or market results in your  local business paper. If the market goes up, it’s a big green arrow   in North America. In actual fact, in Far East Asia, it’s the exact  opposite. It’s an arrow going upwards, but it’s a red arrow. Red  denotes success and positivity, whereas green generally means,    particularly in the Far East, it means the market is down, there’s  something negative happening.

 That was the basis for most of my research is how can we create one image that means the same thing over the whole planet. This we  always ran into snags, particularly with symbols. Symbols and  icons, particularly to denote warning or that something is OK or  not OK, something that is allowed or prohibited. That’s where we always ran into trouble.« 

 

L’illustration, combien ca coûte ?

Patrick H. ne néglige pas l’aspect financier de a représentation graphique. Peut-on vraiment parler de retour sur investissement ? C’est l’objet d’un article publié dans la revue professionnelle de la STC et intitulé « Pictures and profits: The Return on Investment of Visual Information Design ».

 

 Sur la prétendue compréhension universelle des icones,

on peut s’arrêter, sans hésiter, sur l’intervention de P. Hofmann à la conférence TC UK de 2011  où il est question de la perception des représentations graphiques par cultures, mais aussi selon l’âge des utilisateurs !  Edifiant : à ne pas manquer !

Laisser un commentaire